Après une formation au Conservatoire de Toulouse, il joue sous la direction de Francis Azéma (Théâtre du Pavé/Toulouse) dans Violet et Le Nom, cycle Jon Fosse en 2008, puis en 2009 dans Antigone d’Anouilh, Antigone de Sophocle. 

A 19 ans il suit la formation de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier de 2009 à 2012 sous la direction de Ariel Garcia-Valdès. Il travaillera alors notamment avec Sylvain Creuzevault ou encore Cyril Teste pendant plusieurs mois. En 2011 il joue dans Etat Civil d’Antonio Lobo Antunes sous la direction de Georges Lavaudant à la MC 93 Bobigny, puis en 2012 sous la direction de Richard Mitou dans Les Numéros, Cabaret, montage de pièces d’Hanokh Levin, au Printemps des comédiens à Montpellier ainsi qu’au Festival de Figeac. 

A sa sortie d’école, il est pendant deux ans comédien et assistant à la mise en scène avec le collectif GK dirigé par la metteur en scène hongroise Gabriela Cserhati. Il découvre alors le Théâtre Caché (laboratoire de recherche théâtrale dont la préoccupation première est le spectateur de l’ère numérique.). En mai 2014 il crée Princes, librement inspiré de L’Idiot de Dostoïevski, une création du Collectif Les Bâtards Dorés au Théâtre du Pavé à Toulouse, puis à Bordeaux. 

En 2015 il est dirigé par Emmanuel Darley dans une lecture théâtralisée de Elles-deux d’Emmanuel Darley au Train de Vie à Paris où il interprète le rôle du garçon. La même année il démarre une tournée nationale (dont Suisse) avec Gretel et Hansel de Suzanne Lebeau sous la direction de Betty Heurtebise. La pièce sera jouée plus d’une centaine de fois sur trois saisons. En 2016 il est diplômé d’un Master Littérature/Théâtre à La Sorbonne Nouvelle et co-dirige avec Joan Tauveron (écriture et mise en scène) Et s’il faut être encore une fois, pièce librement inspiré du Rêve d’un homme ridicule de Dostoïevski et créée au Théâtre Le Monfort à Paris. La pièce sera lauréat du prix du jury dans le cadre du festival universitaire international de Casablanca.

Cette année-là il interprète le rôle d’Etienne Jacques dans Méduse, deuxième création des Bâtards dorés, qui sera jouée notamment au 104, T2G, dans le IN du festival d’Avignon, ainsi que sur l’île de La Réunion. En 2017, il crée Ma ligne droite, un seul en scène qui navigue autour d'un amour impossible. La pièce sera joué sur Paris au Théâtre des Déchargeurs, au Summer of Loge et au Théâtre de l’Opprimé, ainsi qu’au Théâtre du Pavé sur Toulouse.

En 2018, il démarre un projet de recherche autour du monde de la nuit mêlant théâtralité et clubbing. La création aura lieu début 2020 sur Paris. En 2019, il crée Souliers de Sables de Suzanne Lebeau, sous la direction de Betty Heurtebise, et démarre une tournée nationale avec ce projet (Quimper, Brest, Rennes, Angers, Limoges, Angoulême, TNBA, Carré Colonnes, Lille…) Actuellement, il travaille autour du projet 100 millions qui tombent, troisième création des Bâtards dorés prévue pour janvier 2020 au Théâtre de La Cité (Toulouse).

33000 Bordeaux - contact : batards.dores@gmail.com 

©2019 Collectif Les Bâtards Dorés. Créé avec Wix.com